Métaux lourds

métaux lourds = maladies chroniques

Accueil Dr Klinghardt Chélation Programme Test Produits

Les métaux lourds
Ennemis de votre santé

La pollution environnementale est un réel danger auquel, plus que jamais, l'humanité doit faire face actuellement. Des autorités dans le domaine de la santé estiment que de 70 à 90% des maladies chroniques peuvent être causées, directement ou indirectement, par la pollution environnementale.

Parmi les polluants, les plus dangereux sont les métaux lourds. Ils prennent sournoisement la place des minéraux essentiels et créent ainsi une déficience. Ils sont également les principaux producteurs de radicaux libres. Une surproduction de radicaux libres acidifie l'organisme et crée un terrain parfait pour les champignons (candida), parasites, virus et bactéries.

Dangers des métaux lourds

• Ils réduisent jusqu’à 60% l’efficacité des traitements en médecine allopathique et naturelle.
• Ils augmentent considérablement la production de radicaux libres. Selon de récentes recherches scientifiques, les radicaux libres seraient les principales causes de toutes les maladies dégénératives. Plus il y a de métaux, plus on « rouille ».
• Ils prennent la place des métaux essentiels, donc créent une carence en fer, magnésium, calcium, cuivre, zinc et autres.
• Ils détruisent la flore intestinale, créant ainsi un terrain parfait pour le candida et les parasites.
• Ils rendent notre corps acide dans lequel les maladies dégénératives peuvent se développer.
• Ils compromettent le système hormonal.
• Ils peuvent causer une néphropathie toxique.
• Ils sont tous neurotoxiques.

Quelques sources des métaux lourds

Cuivre: le chocolat, le vin rouge, la pilule anticonceptionnelle, certains stérilets, les tuyaux en cuivre, les amalgames, les pesticides, le vernis pour le bois, certains médicaments.

Cadmium: la cigarette, le poisson, l'air qui s'échappe du tuyau d'échappement de la voiture, le plastique, l'air des incinérateurs, les pneus, certains rouges à lèvres, les piles électriques.

La production annuelle de cadmium se situe autour de 2 000 tonnes. (Une tonne = 2 000 livres = 907 kg). Le cadmium est maintenant partout, dans l’air, l’eau et la nourriture. On estime que chaque être humain consomme environ 20 microgrammes de cadmium chaque jour. Pour les fumeurs, l’absorption est deux fois plus élevée. L'anémie, l'ostéoporose, les douleurs aux vertèbres, les pierres sur les reins et la baisse de fertilité sont des symptômes qui peuvent être reliés à l'intoxication chronique par le cadmium.

Mercure: les obturations dentaires grises, les produits de nettoyage pour verres de contact, l'air, la pluie, le poisson, les vaccins, certains médicaments, certains diurétiques, les pesticides, les fongicides, les cosmétiques, les désinfectants, les laxatifs, les assouplissants, les cires pour le bois.

Environ 10 millions de livres (4,5 millions de kg) de mercure sont libérées par les industries et parmi cela, 250 000 livres (113 400 kg) par les dentistes (des États-Unis seulement), chaque année…. Une obturation dentaire grise libère pas moins de 3 000 000 000 000 (3 billions) d'atomes de mercure dans l'organisme chaque jour. Une intoxication aux métaux lourds peut causer toutes sortes de symptômes, qui sont parfois diagnostiqués comme étant de la fatigue chronique, de la sclérose en plaques, la maladie d'Alzheimer ou le Parkinson.

Zinc: la peinture, les pesticides, certains antiseptiques.

Plomb: la peinture, le poisson, l'essence, l'air, les anciens tuyaux pour l'eau, certains produits contre la corrosion des autos.

Nickel: les batteries d'automobile, les bijoux, le verre, le tabac, l'acier inoxydable.

Idéalement aucun métal ne devrait apparaître dans l'urine. Peu importe quel métal est présent, tous les métaux lourds sont toxiques.

Voyez cette page sur la toxicité environnementale : www.bioperfection.com/sante/toxicite.htm

Les bio-toxines

Tant qu’il y a des métaux lourds, et d’autres substances toxiques (produits chimiques) dans notre organisme, il y a présence de bactéries, virus, champignons, parasites. Une grande partie de ces substances toxiques et bio-toxines se trouvent dans le foie et la vésicule biliaire. Elles bloquent la circulation biliaire nécessaire pour digérer les gras qui sont la base pour :

• produire des hormones,
• produire les bons cholestérols,
• produire les neurotransmetteurs,
• produire les prostaglandines,
• régénérer la cellule qui est elle-même constituée à 70% de gras.

Ces bio-toxines produisent des gras saturés à chaîne très longue, qui vont détruire la membrane cellulaire. Quand la membrane n’est plus fonctionnelle, il n’y a plus de production d’énergie et la détoxication de la cellule est compromise. L’organisme réagit à cela en mobilisant le système de réparation qui se traduit par une inflammation chronique.

Pour en savoir davantage

Vous serez sans doute intéressé/e de découvrir ce que le Dr Klinghardt a mis en évidence. Ce médecin et chercheur a développé une expertise de plus de 25 années dans ce domaine. Voir Les découvertes du Dr Klinghardt.

Si vous désirez connaître les prix ou passer une commande, voir Pour commander.
 

© 2012 Institut de vie parfaite 

Institut de vie parfaite Accueil                     Retour Page précédente


Institut de vie parfaite

Courrier: 2183 Montée du 2e rang, Val-David, Québec, Canada J0T 2N0

Téléphone: 819-322-7037

Courriel: info@bioperfection.com